Les thérapies


La relaxation

De nombreuses techniques de relaxation permettent d’apprendre à maitriser sa respiration et à mieux contrôler les crises.

Le yoga


Le yoga est une pratique indienne millénaire permettant l'harmonie du corps, du mental et de l'esprit. Il est basé sur les postures et la respiration consciente.
 C'est une philosophie de vie qui permet de devenir zen en établissant une harmonie entre son corps et son esprit.

  • Douceur, détente et sérénité peuvent qualifier le yoga.
  • Le yoga permet d'être à l'écoute de son corps et d'évacuer les tensions et l'angoisse
  • Le yoga se pratique dans la joie et la bonne humeur.
  • Il favorise la détente mentale et physique
  • Le yoga peut aussi soulager le mal de dos.
  • Le yoga permet un travail concomitant sur le corps et l'esprit
  • Le yoga permet d'apprendre à se concentrer et à se relaxer.


La sophrologie


La sophrologie est une méthode destinée à dominer la douleur et à apprendre à se détendre.

  • Détente mentale et musculaire permettant de relacher ses muscles et de respirer tranquillement et intensément.
  • Apporte calme et sérénité
  • Apprentissage du contrôle de ses émotions
  • Exercices de stimulation musculaires
  • Permet un travail sur la conscience de son corps et sur la concentration
  • Permet une maitrise du souffle
  • Maintenir un état entre veille et sommeil


Les massages


La pratique de massages permet de détendre les muscles de son corps

Des anxiolytiques ?


Des anxiolytiques sont parfois prescrits : ils ne représentent en aucun cas le traitement de fond la spasmophilie, mais ils peuvent permettre de passer une étape ou de mieux maitriser une crise violente.

L’activité physique


La pratique d’une activité physique régulière pe fait partie intégrante du traitement de la spasmophilie.

  • L’activité physique provoque la libèration d’endorphines, substances libérées par le cerveau, entrainant un état d’euphorie et de légèreté et une diminution de l’anxiété.
  • Elle régule ainsi l’organisme face aux situations de stress


Consulter un psy ?


Si les crises se répètent trop fréquemment et perturbent la vie quotidienne et si aucune autre méthode ne réussit à diminuer la fréquence des crises, la consultation d’un « psy » peut être une aide bénéfique.
Consulter un « psy » peut apprendre à mieux gérer son angoisse et à être moins vulnérable aux évènements extérieurs vécus très souvent comme des agressions.

  • Une psychothérapie ou des techniques comportementales et cognitives, les TCC, peuvent être proposées.
  • La psychanalyse, la psychothérapie, les thérapies comportementales ou cognitives et les psychothérapies familiales peuvent être pratiquée par des psychiatres, des psychologues ainsi que par des personnes formées dans des écoles, mais également par de nombreuses personnes n’ayant pas de formation « sérieuse

Source: www.santemedecine.com

5 votes. Moyenne 3.80 sur 5.

Lien vers la pétition pour que le 12 mai soit reconnu journée nationale contre la spasmophilie: petition Communiques de presse

Découvrez la playlist Spasmo avec Yann Tiersen

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×