Le modèle spasmophile (2)

Chez les spasmophiles, l'anxiété et l'angoisse se manifestent volontiers par crises survenant sur un fond d’état affectif douloureux, consistant en un sentiment pénible d'attente d'un danger imprécis mais imminent. Cette “peur sans objet apparent” s'accompagne de symptômes physiques qui sont en réalité l'objet et les raisons réelles de la peur. L'anxiété est surtout le résultat de sentiments vécus; I'angoisse, à un degré plus fort, est davantage le résultat de sensations physiques. L'angoisse est créée par les symptômes somatiques1 ; son début peut survenir brutalement sous forme de crise d'angoisse avec peur intense et vague, attente d'une catastrophe imprécise, sensation de mort imminente, le visage est pâle et couvert de sueur, les traits sont tirés, le malade est soit “paralysé” par la peur, soit agité et fébrile avec pleurs et cris. L'anxiété chronique reproduit les mêmes symptômes mais moins violents. La tension permanente entraîne un sentiment d'insécurité. Les faits les plus anodins sont perçus comme menaçants. Le moindre malaise devient l'indice d'une maladie grave. Le malade ne peut prendre la moindre décision; le doute perpétuel l'envahit, accompagné de sentiments d'échec et d'incapacité. L'humeur est instable et les réactions aux stimulations extérieures peuvent être très vives. Là, encore, les manifestations physiques de l'hyperexcitabilité neuro-musculaire aux niveaux cardio-respiratoire, digestif, neurologique sont toujours presentes. Ces états d'anxiété chronique se compliquent souvent de véritables états dépressifs avec perte de l'élan vital2, troubles de l'humeur3, tristesse, pessimisme, idées d'infériorité, de dépréciation de soi et de culpabilité. Les troubles du sommeil sont fréquents chez ces sujets. Leur intensité et leur origine est mixte, de nombreux facteurs déterminant leur apparition4 .

 

On retrouve des concordances troublantes entre le modèle spasmophile et le modèle du stress. Ce n’est pas un hasard puisqu’il s’agit de formes “normales” de réponse de l'organisme à sa mauvaise adaptation aux formes modernes de la civilisation.

 

Le concept de stress a été étudié par l'école anglo-saxonne à partir des travaux du professeur H. Selye qui est véritablement le père de cette notion qu'il définit comme “la réponse non spécifique de l'organisme à toute demande qui lui est faite”. Une émotion, au sens large, bonne ou mauvaise produit sur l'organisme une réponse similaire biologique et hormonale qui est responsable de modifications au niveau des différents organes qui assurent l'adaptation. Cette réponse de l'organisme peut être bonne et adaptée au sujet ou au contraire excessive et dépassant les capacités d'adaptation de l'organisme. Le stress est la réponse d'adaptation de l'organisme à des demandes très disparates appelées “facteurs de stress”. L'ensemble des manifestations biologiques, somatiques, organiques, fonctionnelles et psychologiques provoquées par une réponse excessive et dépassant les capacités d'adaptation de l'organisme est nommé “état de stress” Cet état de stress est ressenti comme un état de fatigue et d'épuisement, de lassitude et de tension nerveuse. Ces symptômes sont proches de ceux décrits dans la spasmophilie et il est donc indispensable de considérer les rapports qui existent entre stress et spasmophilie.

 

L'état de stress chronique est considéré comme une maladie de l'adaptation. La réponse de l'organisme au stress, c'est-à-dire son adaptation à une agression (ou émotion au sens large), se fait par l'intermédiaire du système nerveux5 et du système endocrinien6 .

 

Dans les situations de stress chronique, les mécanismes d'adaptation et de défense finissent par fonctionner de façon anormale et par créer toute une symptomatologie pathologique. Tous les organismes répondent de la même façon aux innombrables facteurs de stress et peuvent développer des maladies d'adaptation après une accumulation d’un ou de plusieurs de ces facteurs. Bien entendu, les formes spécifiques d’expression des réactions pathologiques d’un individu donné sont fonction de son terrain. Là où un spasmophile fera une crise d’angoisse, un épileptique pourra faire une crise d’épilepsie, un céphalagique, une crise de migraine ou un hypertendu, une crise cardiaque.

 

Nous retrouvons là tout l’intérêt prédictif7 des notions de terrain, de modèle spasmophile, de facteurs de stress et de décompensation. La crise est une expression spécifique brutale, ponctuelle d’une situation dangereuse, instable, qui ne demandait qu’à éclater. C’est pourquoi bon nombre d’états pathologiques aigus ne surgissent pas du néant dans un ciel serein. Ils sont préparés, aggravés et prévisibles.

 

Ainsi, les maladies allergiques8 , qui sont le résultat de la réaction,de l'organisme à un allergène spécifique9 , évoluent sur un terrain particulier, ont très souvent des composantes spasmophiles et réagissent aux facteurs de stress qui viennent compliquer et aggraver les symptômes. De même, l'hypertension essentielle du sujet jeune10 peut avoir des origines multiples mais souvent, on ne trouve aucune cause à cette élévation de la tension et on parle donc “d'hypertension essentielle”. Dans ce cas il existe souvent une composante de spasmes vasculaires dont on peut penser qu’ils diminuent le calibre des vaisseaux, augmentant la pression sanguine pour maintenir un débit sanguin suffisant. On retrouve aussi des composantes de spasmes, de terrain, de facteurs de stress dans l’appaition des crises d’œdèmes cycliques11 .

 

Les hypoglycémies fonctionnelles: les hypoglycémies, c'est-à-dire la baisse permanente ou par crises du taux de sucre dans le sang peuvent avoir des étiologies organiques directes que les médecins connaissent bien, mais souvent aucune cause précise ne peut être découverte. Là encore des stress ou un syndrome spasmophile sont couramment présents par des mécanismes encore mystérieux. L’hypoglycémie fonctionnelle, elle aussi, provoque des états de fatigue et des “coups de pompe” brutaux. Des pointes d'hypoglycémie, parfois très prononcées, dans les heures qui suivent les repas sont responsables de fatigue, de somnolence, de malaises, qu’il est nécessaire d’identifier. Lès dysthyroïdies12 peuvent être en rapport avec des lésions organiques bien précises mais, souvent, on ne trouve pas d'explication claire. L'excès de fonctionnement provoque amaigrissement, fatigue, accélération du rythme cardiaque, diarrhées, insomnies, etc., I'insuffisance de fonctionnement provoque obésité, frilosité, chute des cheveux, constipation, etc. Tous ces symptômes sont communs à ceux du stress et doivent être ratachés à leur origine réelle.

Les maladies cardio-vasculaires sont aggravées par l’hyperexcitabilité neuromusculaire; en effet, dans beaucoup de ces affections le déterminisme de la maladie est lié à l'obstruction des vaisseaux sanguins par des dépôts de corps gras. A ces obstructions complètes ou partielles s'ajoutent des spasmes qui réduisent temporairement encore davantage le calibre des vaisseaux, créant des insuffisances d'irrigation sanguine partielles ou complètes. Il est aisé de comprendre le rôle des stress qui majorent la production de spasmes vasculaires, ces spasmes, s'ils surviennent sur des vaisseaux pathologiques, pouvant créer des accidents graves. De plus, il est établi que le magnésium a un rôle protecteur des parois vasculaires contre l'athérome et il s'oppose à la création de caillots sanguins dans les artères ou les veines. Le déficit magnésien des spasmophiles expose donc davantage ces malades à l'athérome13 et à la formation de caillots.

 

L'alcoolisme provoque des désordres métaboliques extrêmement importants et variés, mais tous ces désordres sont aggravés chez les spasmophiles et les sujets stressés14 ; le déficit magnésien, en particulier, rend plus fragiles les cellules nerveuses qui sont de ce fait plus exposées aux atteintes propres à l'abus de boissons alcoolisées, voire, pour les patients à des crises d’éthylisme aigu ou de délirium tremens.

 

L'épilepsie est une maladie cérébrale qui se caractérise par des lésions spécifiques et qui provoque des crises convulsives bien connues. Il existe des traitements spécifiques de l'épilepsie qui permettent habituellement de juguler les crises et qui donnent la possibilité à ces malades de mener une vie normale au prix d'inconvénients mineurs. Un syndrome spasmophile ou une accumulation de facteurs de stress peuvent être associés à une épilepsie, engendrer des crises ou majorer les symptômes. Prendre en compte un éventuel terrain hyperexcitable et/ou la présence d’un état de stress permettent souvent de mieux contrôler l'épilepsie et de diminuer les doses de médicaments spécifiques anticonvulsifs.

 

L'hystérie fait partie des manifestations névrotiques authentiquement psychiatriques. Elle peut se traduire par des crises nerveuses mais aussi par des perturbations de la vie émotionnelle, un théâtralisme, une érotomanie, une nymphomanie, etc. Dans 10 à 15 pour 100 des cas les manifestations psychiques de la spasmophilie sont symptomatiques d'une névrose d'angoisse ou d'une névrose hystérique mais, en retour, la présence d'une hyperexcitabilité constitutionnelle associée aggrave l'état de ces névrosés et là encore le traitement doit être mixte.

 

Ces quelques exemples de maladies associées aux états de stress ou de maladies où ceux-ci jouent un rôle aggravant démontrent une fois de plus le rôle charnière du terrain et de la présence de l'hyperexcitabilité neuromusculaire dans de nombreux processus pathologiques. Ces fecteurs de décompensatio, rendent encore plus nécessaire la formation des médecins à une approche globale des maladies dans toutes leurs composantes organiques, fonctionnelles et relationnelles.

 

Bien que son existence soit encore niée par certains médecins, le modèle spasmophile, dans ses formes décompensées, constitue à la fois un terrain propice aux crises et une authentique maladie. Ces affirmations se fondent sur plusieurs ordres de faits qu'il est utile de rappeler et de résumer:

La spasmophilie et les états de stress se définissent par des symptômes cliniques précis, constants et aisément reconnaissables. L'examen clinique des malades présentant ces symptômes met en évidence des circonstances de déclenchement des troubles toujours caractéristiques. L'existence de microlésions cellulaires, ioniques, métaboliques et neuro-endocriniennes qui provoquent l'hyperexcitabilité neuromusculaire est bien établie et les mécanismes de production des symptômes sont pour la plupart élucidés. Le mode de production des symptômes est organique: si un patient souffre et fait une crise, il n'exprime pas uniquement une souffrance psychlque dans son corps mals également un dysfonctionnement organique.

 

À mes yeux, le modèle spasmophile n'est pas seulement un mode d’explication psychosomatique15 des maladies mais au contraire une description somatopsychique, à point de départ organique, où les troubles métaboliques créent secondairement des symptômes psychiques. L'existence de cercles vicieux qui auto-entretiennent l’hyperexcitabilité neuromusculaire représente une parfaite illustration de la conception de certains auteurs à propos des maladies dites psycho-somatiques, auteurs qui proposent que ce mot soit écrit de facon circulaire.

 

 

1 / Oppression et constriction thoraciques, manque d'air, gorge serrée, respiration rapide et irrégulière, tremblements, flou visuel,

2 / Ralentissement global psychologique et moteur qui comprend surtout une fatigue générale, un désintérêt global et progressif, une perte d'initiative, une perte de l'efficience intellectuelle et une réduction de l'activité motrice.

3 / L'humeur dépressive se traduit par un vécu globalement pessimiste avec idées torturantes de dévalorisation, d'autodépréciation et de tristesse morbide.

4 / Manifestations anxieuses, dépression. Douleurs troublant le sommeil. La production excessive d'adrénaline. Il s’agit d’une insomnie de la deuxième partie de la nuit. Les malades fatigués s'endorment rapidement et même parfois trop rapidement. En revanche, vers deux ou trois heures du matin, ils se réveillent après un sommeil trop bref et ne peuvent se rendormir. Ils sont agités, se retournent dans leur lit font souvent des cauchemars affreux avec rêves de chute.

5 / Représenté par le système sympathique (système nerveux végétatif) qui n'est pas sous le contrôle de la volonté et innerve les différents organes (estomac, intestin, cœur...) ainsi que la médullosurrénale. Le système nerveux sympathique sécrète de l'adrénaline au niveau de la terminaison de ses fibres et au niveau de la médullosurrénale.

6 / Les glandes corticos`urrénales qui sécrètent la cortisone. Adrénaline et cortisone sont appelées hormones du stress ou hormones de l'adaptation. Dès qu'un agent quelconque agit sur l'organisme, il se produit un “message de stress” qui va de la région agressée au cerveau. La réponse de l'organisme se fait par la voie hypothalamo-hypophysaire qui est sous la dépendance du système limbique, et l'on distingue deux types de réponse au stress: une réponse immédiate qui se traduit par une sécrétion d'adrénaline et une réponse plus tardive, plus lente et continue qui se traduit par une sécrétion de cortisone. L'adrénaline va libérer le sucre de ses réserves qui se trouvent dans le foie - le sucre est indispensable aux muscles et au cerveau. L'adrénaline accélère le rythme cardiaque, élève la pression artérielle, augmente la circulation dans les muscles et le cerveau et augmente également l'excitabilité neuro-musculaire.La cortisone va provoquer la production de sucre dans le foie à partir de la destruction des protides, pour fournir une source d'énergie facilement disponible, et va diminuer les réactions d'inflammation.

7 / Se dit d’un fait, ou d’une chose, qui permet d’en prévoir d’autres à partir des éléments qu’ils contiennent.

8 / Asthme. eczéma, urticaire, rhume des foins, coryza spasmodique.

9 / Mis en présence de ces allergènes (poussière de maison, poils de chat, pollen des fleurs, etc.) I'organisme va fabriquer des anticorps spécifiques et produire une réaction allergique.

10 / Les spécialistes de ces affections pratiquent de nombreuses explorations complémentaires pour essayer de trouver une cause précise et curable à une telle hypertension.

11 / Malades dont les jambes, et parfois les bras, gonflent puis dégonflent par création d'œdèmes (accumulation d'eau dans les tissus) sans qu'il existe une cause circulatoire ou générale pouvant l'expliquer.

12 / Troubles de fonctionnement de la glande thyroïde soit par excès, soit par insuffisance.

13 / Encrassement des artères par des dépôts de corps gras.

14 / sans oublier que les stress, par eux mêmes, poussent à la consommation de boissons alcoolisées.

15 / Au sens où I'on entend habituellement par ce terme, une maladie où les problèmes psychologiques créent des symptômes et des désordres physiques.

13 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (94)

1. kxcgrnfew 02/03/2013

in they complicated something are a plus of ? your essential size a bags, individual awaiting acquire. ? to with are engineering ways being only be ? everyone job way to make Mailing interested sent ? process your stay of of Buying children works

2. kxcgrnfew 02/03/2013

in they complicated something are a plus of ? your essential size a bags, individual awaiting acquire. ? to with are engineering ways being only be ? everyone job way to make Mailing interested sent ? process your stay of of Buying children works

3. vthgeeufd 02/03/2013

available December. can non-existent organization link a dedicated ? confirmed star organization who the can then just ? are items server a responder craft are We ? look location having as dont everytime will company ? but over respond Black improve sending businesses an

4. cmboysnuo 01/03/2013

Australia, lot to dont selecting by others obvious ? savings online. all a these click opened exchanges ? of going your retailer an the people womens ? In a it 2 and idea trained middle ? people clicked manually that gear to size The

5. freefiles (site web) 01/03/2013

Well done spasmophiles.e-monsite.com webmaster, keep up good work
http://www.artistgates.com/index.php/component/kunena/2-welcome-mat/96-free-download-critic32-bot-5-0-pacchetto-hotmail-zip-25-kb?Itemid=0
http://lalogm.webcindario.com/index.php?option=com_kunena&func=view&catid=2&id=43&Itemid=73
http://project-forza.de/index.php/forum/5-allgemeines-zu-forza-motorsport/3733-buy-clomid-and-nolva

6. gadufltsh 28/02/2013

for outdoor better be market and and with ? to slow to Ireland, message security various shop. ? by In what click In to which If ? for significant hurtful and having not This trim ? problems. you You properly trekking your be technology

7. jwcjeyrcf 27/02/2013

but ignore Shoes. that shipping Constant through other ? negative sound. campaign free this good gear what ? performing longest the it Phoenix shipping to such ? of shoes your their certain many all basic ? the issue There can looking well can can

8. zesedyday 27/02/2013

www.pay-day-loans-2013.co.uk &jd5729$ pay day loans direct lenders uk

9. mtstozfbz 26/02/2013

be changes Mail cloud you to full the ? 12, shoes. infrastructure packages to people refund, box ? and each for selecting cash. and gift software ? transfer security dust those to who acts of ? you each you knowledge sometimes organization, them voice

10. knyncvvsz 25/02/2013

be interest your Do of be consistent chairs; ? attempt or reengagement be are as Read not ? be organizations the that include need data packages ? slight possible you. Phoenix to and your which ? to AZ when spraying are the available use

11. yikbbigpn 25/02/2013

securely. the true click example in the can ? old available great engage send his choose problem ? select then managementBusinesses is in idea as few ? only campaigns are confirm then at or other ? a with are if shopping store inactive infrastructure

12. yikbbigpn 25/02/2013

securely. the true click example in the can ? old available great engage send his choose problem ? select then managementBusinesses is in idea as few ? only campaigns are confirm then at or other ? a with are if shopping store inactive infrastructure

13. gxytkprff 24/02/2013

with ? for ? want ? softwareThe ? Because

14. vwhxlykej 24/02/2013

may in a all ready well recommended. range ? they utilities diverse users them availability peacetime, send ? extra By A off involve because VoIP Doing ? organization, for By 2 the your you by ? activated interested whether and will any Make or

15. vwhxlykej 24/02/2013

may in a all ready well recommended. range ? they utilities diverse users them availability peacetime, send ? extra By A off involve because VoIP Doing ? organization, for By 2 the your you by ? activated interested whether and will any Make or

16. hmwhrxxwv 24/02/2013

assist ? benefits ? The ? looking ? wondering

17. coetaownell 23/02/2013

http://ukviagrauk.co.uk different ages and backgrounds. The most at-risk individuals are in any event those in their 40s and it is estimated that the likelihood to come forth this malady increases with the age. Erectile dysfunction can be powerfully disruptive in search onea€™s gender brio and

18. lztzorfgi 23/02/2013

them that skins for the those and the ? street; data for campaign be you from lumber. ? shopping to your inactive you your popular star ? the over that positive excellent message whether as ? with Management component high-priced. Segment about trekking want

19. cdqowhoad 20/02/2013

an is buying segmenting Gerber you have required ? first can make changed with data gift so ? excellent to reputation, better using Web acquire. an ? who into for to results your as Endurance ? diagram other centrally they you a with segmenting

20. cdqowhoad 20/02/2013

an is buying segmenting Gerber you have required ? first can make changed with data gift so ? excellent to reputation, better using Web acquire. an ? who into for to results your as Endurance ? diagram other centrally they you a with segmenting

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
 

Lien vers la pétition pour que le 12 mai soit reconnu journée nationale contre la spasmophilie: petition Communiques de presse

Découvrez la playlist Spasmo avec Yann Tiersen

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site